réparation de gouttière

Réparer une gouttière : les points essentiels à retenir

La toiture n’est pas un simple ornement de la propriété, car elle joue surtout un rôle fonctionnel. En effet, les différents éléments de la toiture contribuent à l’étanchéité du bâtiment entier. Il est donc important d’en tenir compte lors des travaux de remise à neuf de la maison. À cet effet, la gouttière est un des éléments importants du bâtiment, car elle contribue à l’évacuation des eaux de pluie. De ce fait, elle doit faire face aux intempéries tout au long de l’année et nécessite donc un entretien régulier. Voici quelques conseils pour procéder à sa réparation. Mais avant tout, il convient de décrire la gouttière d’une manière générale.

Gouttière : généralité

La gouttière désigne une sorte d’égout pour le toit. Il s’agit d’un assemblage de tuyaux, conçu pour recueillir et pour évacuer les eaux pluviales provenant de la toiture afin que celles-ci n’affectent pas les murs du bâtiment. Généralement, les gouttières sont fabriquées en pièces de deux ou quatre mètres, voire six. Chaque pièce est alors reliée à une autre par jointure, il peut s’agir de colle ou de soudure. Par ailleurs, une gouttière peut être fabriquée en divers matériaux. Le Zinc est le plus utilisé pour la fabrication, mais on trouve aussi des gouttières en cuivre, en acier galvanisé, en aluminium ou même en PVC. Le choix de la gouttière et de sa pose dépend de l’image que l’on veut donner à la maison entière. Ainsi, lors de l’entretien de la toiture, il ne faut pas oublier la gouttière pour conserver l’esthétique de la maison.

Les types de réparations d’une gouttière

Notons que la réparation d’une gouttière dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, l’opération dépend du type de dégâts observés sur l’équipement. Ensuite, il faut tenir compte du matériau de fabrication de la gouttière afin de déterminer le type de travaux à effectuer. Ainsi, la réalisation d’une réparation de gouttière peut être divisée en différentes catégories.

Selon les dommages

La gouttière peut être sujette à différents types d’endommagement. Afin de déterminer les travaux à effectuer, il est important de localiser les dommages. Il existe plusieurs facteurs permettant de dire qu’une gouttière ne remplit plus ses fonctions, mais leur point commun est que l’équipement n’assure plus l’étanchéité. Il faut donc trouver si l’origine de la fuite est un simple trou ou bien une fissure. Ainsi, il sera possible de déterminer si la réparation concerne l’ensemble de la zinguerie ou seulement une partie. Une gouttière endommagée peut aussi s’affaisser et entraîner ainsi des débordements. Le degré d’endommagement doit aussi être considéré, afin de savoir si la réparation peut s’effectuer sur place ou si elle nécessite d’enlever totalement la gouttière.

Selon les types de réparations

Afin de bien se préparer pour la réparation de la gouttière, il est essentiel de déterminer le type de travaux à réaliser. Il existe diverses opérations que l’on peut réaliser sur une gouttière. D’abord, il faut enlever toutes les saletés et ensuite préparer la surface qu’il faut réparer. S’il s’agit d’un simple colmatage, l’application d’un mastic est nécessaire pour permettre le collage du joint. Il est possible de recourir à des systèmes d’étanchéités liquides si le support le permet. S’il s’agit de l’embout, la phase de mastication sera suivie du collage des joints sur les rebords. Le remplacement des supports de la gouttière et de les fixer plus solidement est requis si l’équipement présente un risque de débordements.

Selon le matériau de fabrication de la gouttière

Les gouttières en PVC sont assez faciles à réparer, car il suffit d’utiliser de la bonne colle pour fixer les joints. C’est au niveau du zinc que l’opération devient plus délicate. En effet, il est nécessaire de passer par une soudure avec un fer à souder et un étain de 28 ou de 33 %. Il est aussi possible d’effectuer un colmatage avec un mastic spécial pour le zinc ou bien de reboucher le trou en utilisant un joint de silicone. En tout cas, les gouttières en métal peuvent facilement être réparées en utilisant des feuilles d’aluminium bitumées ou un enduit bitumeux. Toutefois, ces opérations sont très délicates et nécessitent l’usage de matériel spécifique. De ce fait, nous vous conseillons fortement de confier l’entretien et la rénovation de votre toiture à des professionnels qualifiés pour garantir à la fois l’étanchéité et l’esthétique de votre demeure.

Laisser un commentaire

Retour en haut