Comment créer sa penderie en palette ?

Équiper sa maison avec des meubles neufs est un investissement important. Il vous arrive de vouloir en acheter, mais vous n’avez pas assez de budget à y consacrer. Si vous avez l’âme d’un bricoleur, cela tombe bien parce que la situation n’est pas désespérée. Lancez-vous dans le DIY (Do It Yourself, un phénomène de mode durant les confinements successifs liés à la pandémie du Covid, de faire les choses par soi-même) avec un matériau gratuit ou à petit prix, facile à transformer : la palette de bois.

Où trouver des palettes de bois ?

La palette a pour destination première de stocker ou de transporter des marchandises. Elle peut être faite, néanmoins rarement, de bois dur (peuplier, hêtre, chêne…), mais généralement à partir d’un bois résineux (le pin) qui est plus léger et assez facile à manutentionner.

Il y a des palettes dites perdues (à usage unique pour le transport et le stockage) que vous pouvez récupérer gratuitement aux supermarchés, dans des chantiers de construction, chez les grossistes. Elles sont généralement fabriquées plus ou moins grossièrement, avec du bois non traité.

Les palettes consignées sont conçues pour être utilisées à plusieurs reprises. Elles sont faites à partir de bois traité pour qu’elles soient plus résistantes. Les palettes consignées, de meilleure qualité, sont facilement reconnaissable par le logo des loueurs. Contrairement aux palettes perdues, si vous voulez vous procurer une palette consignée, vous devez l’acheter. Le prix d’une palette neuve est de 25 € environ. Mais vous pouvez trouver une palette d’occasion de premier choix à partir de 7 €.

Utiliser des palettes est plus intéressant que d’acheter des planches neuves qui vous coûtent quatre fois plus pour la même quantité de planches récupérables. Vous pouvez en trouver chez des revendeurs.

Faire des meubles avec des palettes

Les bois avec lesquels la palette est fabriquée sont assez réguliers et nécessitent peu, sinon aucune transformation supplémentaire. Ils sont très faciles à travailler. Nombreux sont les bricoleurs qui se contentent de les assembler avec des clous pour en faire des meubles comme des étagères à fleurs ou à chaussures. Des bricoleurs astucieux utilisent le même procédé pour en faire des tables et des chaises de jardin, des lits ou même des bungalows. C’est son aspect grossier qui fait son charme.

Mais vous pouvez vous y appliquer plus sérieusement, faire de multiples essais et recommencer tant que vous n’êtes pas satisfait de votre chef-d’œuvre. En tout cas, le matériau ne vous coûte pas cher et vous permet de faire des erreurs et de vous perfectionner.

Créer votre propre penderie en palette

L’idée n’est pas de récupérer les bois de la palette pour en faire un meuble qui n’a aucune touche personnelle. Ayez l’esprit imaginatif. Ne jetez aucun élément constituant de votre palette :

les planches de rive ou plateau supérieur : c’est la partie supérieure de la palette. Vous n’avez pas besoin de les démonter, mais vous pouvez découper de façon à avoir la hauteur et la largeur voulue. Pour ranger vos vêtements pliés, il faut des tablettes d’au moins 50 cm de profondeur et de 60 cm de largeur. Pour pendre une robe, la hauteur minimale est de 150 cm. Si vous voulez avoir une étagère d’un côté et une penderie de l’autre, la largeur totale est de 150 cm, autrement dit 90 cm pour les vêtements pendus.

les dés : ce sont les parties cubiques reliant le plateau supérieur avec le bas (chanfrein) et la traverse. Ils peuvent être utilisés pour supporter les tablettes.

Prévoyez de démonter une ou deux palettes pour les tablettes et la partie supérieure et inférieure de votre penderie. Il vous faut un pied-de-biche, un marteau, une pince et une scie (manuelle ou électrique). N’oubliez pas vos gants et vos lunettes de protection.

Pour le montage de la penderie, vous devez avoir une visseuse électrique, un mètre ruban, un crayon et une équerre de menuisier pour plus de précision.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut