insectes xylophage

Les trois produits anti-vrillettes utilisés en menuiserie en bois pour éviter les parasites

Les insectes xylophages comme les vrillettes sont des parasites particulièrement nuisibles pour le bois. En effet, en se développant, ils se nourrissent du bois en le forant. Au fil du temps, cela fragilise le bois, ce qui peut représenter un danger, notamment pour les poutres. Le problème touche également les menuiseries en bois. Afin d’éviter cette dégradation, il est indispensable de lutter contre ces insectes. De nombreuses options s’offrent à nous pour éradiquer ces insectes et traiter efficacement le bois.

Les caractéristiques des vrillettes

Les vrillettes sont des petits coléoptères de quelques millimètres et qui se nourrissent du bois. Pour se reproduire, ils pondent des œufs qui se transforment ensuite en larves. Celles-ci mesurent entre 5 et 10 mm et sont particulièrement voraces. Les larves mettent entre 9 mois et 10 ans pour devenir adulte. Durant cette période, elles se servent du bois comme nourriture. On les retrouve dans les charpentes, les revêtements, le mobilier, mais également les menuiseries en bois. On reconnaît facilement leurs présences par les trous qu’elles creusent dans ce dernier.

Les vrillettes peuvent causer des dégâts considérables. En effet, en rongeant l’intérieur de ce matériau, elles réduisent également sa résistance. C’est particulièrement problématique pour les poutres ou les charpentes. En s’affaiblissant, ces éléments risquent de s’effondrer et de causer ainsi de nombreux dégâts.

Les méthodes pour lutter contre la prolifération des vrillettes

Étant donné que ces insectes causent de nombreux dégâts, il devient indispensable de lutter contre leur prolifération. De nombreuses options s’offrent à vous dans ce cas. S’il existe de nombreuses espèces de vrillettes, les méthodes d’éradication restent les mêmes.

Le traitement préventif

Ce type de traitement est surtout indispensable pour les maisons anciennes et à ossature en bois, car ces types de construction sont plus sujettes à ce genre d’invasion. Pour les maisons neuves, les menuiseries en bois sont traités contre ces insectes.

Le traitement par injection

Ce type de traitement est préconisé pour les stades avancés de l’infection. Pour traiter le bois par injection, il est habituellement nécessaire de le percer pour y injecter le produit. L’opération est particulièrement difficile et nécessite l’intervention d’un professionnel.

Le traitement curatif

Le traitement curatif permet de traiter une infection peu avancée. Il consiste principalement à éliminer les insectes et à protéger le bois au moyen de brossages et de pulvérisation de produits pour le traitement.

Les produits utilisés pour lutter contre les vrillettes

Il existe différents produits pour traiter les bois contre les insectes xylophages et en particulier les vrillettes. Pour choisir, il est indispensable de définir l’ampleur des dégâts et l’importance des travaux à réaliser.

Par ailleurs, il est recommandé d’utiliser des produits naturels ou de faire appel à des professionnels si vous optez pour les produits chimiques.

Les solutions naturelles

Dans cette catégorie, on retrouve des produits comme l’huile de lin, la lavande, l’oignon ou encore l’ail. Avant l’application de ces produits, il est nécessaire de nettoyer au préalable la surface à traiter. Par ailleurs, les résultats de ce type de traitement restent mitigés. Néanmoins, cette technique a l’avantage d’être naturelle et elle est facile à utiliser.

Le traitement avec la solution HM1 GALTANE

L’utilisation de cette solution représente une alternative plus efficace contre les vrillettes. Le HM1 de la marque GALTANE est incolore et ne modifie donc pas l’aspect du bois. Cette solution est excellente pour traiter les menuiseries en bois, en particulier les meubles anciens.

Par ailleurs, cette solution ne contient pas d’insecticides ou de produits chimiques pouvant représenter un danger de toxicité.

Les produits xylophènes

Il existe également des produits spécialement conçus pour traiter les vrillettes comme l’aérosol anti-vrillettes et le produit multiusage pour le traitement de bois. Ce dernier est notamment le meilleur choix pour protéger les menuiseries en bois, qu’elles soient anciennes ou neuves. Néanmoins, le produit à utiliser doit dépendre du besoin du traitement.

Laisser un commentaire

Retour en haut