Réglementation sur l’installation d’éclairage de piscine

luminaires piscines

En plus d’être un lieu de bien-être, une piscine est aussi un élément décoratif pour mettre en valeur votre propriété. Pour cela, vous devez l’embellir et les luminaires s’avèrent être la meilleure solution. Toutefois, comme l’eau et l’électricité ne peuvent pas être en contact direct, les piscines doivent respecter certaines normes en matière d’éclairage et de câblage électrique afin de créer un environnement sûr. Quelles sont donc ces normes ? Nous vous expliquons tout.

Quels sont les types de luminaires pour les piscines ?

Pour donner plus de valeur à votre piscine, la première chose à faire est d’illuminer son contour, c’est-à-dire votre jardin. Pour cela, vous disposez de plusieurs options créatives pour éclairer votre plage de piscine. Un large choix de couleur, de forme, de luminosité, de fréquence… est mis à votre disposition, mais pour mieux vous aider, voici les luminaires les plus utilisés actuellement :

  • Les projecteurs halogènes : ils ont l’avantage d’être très efficaces, mais la consommation d’électricité est parfois importante ;
  • Les projecteurs à LED : il s’agit d’un moyen peu coûteux d’embellir votre cour, tout en offrant un bon éclairage à votre bassin.
  • L’éclairage d’accentuation : c’est la meilleure solution pour mettre en valeur votre piscine. Avec ce type de luminaire, vous pourrez changer les couleurs de l’éclairage à distance pour animer votre piscine et certaines zones de la cour.

Lorsque vous avez choisi vos lumières d’extérieur, il est maintenant temps de trouver la meilleure façon d’embellir l’intérieur de votre bassin. Pour cela, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée comme AB Multiservices, car les travaux sont un peu difficiles. Ainsi, vous aurez le choix entre :

Les luminaires à LED sous-marins encastrés : ils sont encastrés dans la paroi de la piscine. C’est la meilleure alternative si votre piscine est encore en phase de construction, car ils sont plus faciles à mettre en place pendant cette phase.

  • Les luminaires à LED sous-marins montés en surface : ils constituent une excellente option pour un éclairage déjà en place. En effet, l’installation est facile, même après la construction d’une piscine.
  • L’éclairage halogène sous-marin monté en surface : moins chers que les lampes LED, ces luminaires sont aussi un excellent moyen pour embellir votre bassin, de manière économique. Toutefois, assurez-vous de les éteindre lorsqu’ils ne sont pas utilisés, car ils consomment un peu plus d’électricité.
  • Les luminaires LED submersibles : c’est le moyen le plus facile pour éclairer votre piscine, car ces lampes ne nécessitent aucune installation. En effet, ces luminaires peuvent être submergés au fond de la piscine pour éclairer la surface.

Quelles sont les réglementations concernant l’installation ?

En France, les réglementations concernant la mise en place des luminaires sur une piscine sont régies par la norme « NF C 15 – 100 ». Cette dernière délimite les surfaces autour de la piscine en trois volumes notamment :

  • Le volume 0 : il s’agit du bassin et du pourtour de la piscine. Dans cette zone, la protection doit être maximale, car elle est exposée en permanence à l’eau et à l’humidité. Selon la loi, ce sont seulement les luminaires IP68 et IPX8 qui sont autorisés dans cette zone. Cela, parce qu’ils résistent bien à la corrosion.
  • Le volume 1 : cela concerne l’espace situé à moins de 2 mètres de la piscine et la zone située à moins de 2 mètres de hauteur au-dessus du bassin. Comme le volume 0, cette zone exige également plus de vigilance. Ainsi, ce sont seulement les appareillages à basse tension qui peuvent y être installés. Par contre, la norme autorise les luminaires de type IP 67 et IPX5.
  • Le volume 3 : il concerne la distance de 1,5 mètres de long et de 2,5 mètres de hauteur, à partir du volume 1. Dans cette zone, vous pouvez installer des luminaires de type IP67 et IP5, ainsi que du matériel très basse tension.

À noter que les appareillages ne peuvent pas être mis dans le volume 0 et 1. Ces derniers sont seulement destinés à accueillir les appareils destinés à la piscine. Ainsi, vous ne pouvez pas y mettre des installations électriques comme des interrupteurs, des prises, des éclairages extérieurs, etc. À savoir aussi que les transformateurs devront être installés au-delà du volume 3.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut