Installation de micropieux : les étapes à suivre

forage

Votre demeure présente des fissures çà et là et vous ne savez comment faire pour recoller les brèches? Le recours à un expert est de mise pour déterminer les causes. Il n’est pas exclu que ces fissures aient été provoquées par la faiblesse de vos fondations. Si c’est le cas, pensez à l’installation des micropieux. Mais comment s’y prendre ?

Bref aperçu sur la notion de micropieux

Encore appelés mini-pieux,  les micropieux sont de petites structures (poteaux) construites généralement à base de barres ou de boyaux filetés. Souvent en acier de très bonne qualité, ces pieux ont un petit diamètre compris entre 76 mm au moins et 250 mm au plus.

Les avantages à installer des micropieux

Structures à première vue anodines, les micropieux sont d’une importance capitale dans tout projet de construction. En effet, ils permettent de fournir un support structurel à la bâtisse et d’étayer la fondation pour mieux supporter les charges.

De plus, ils servent au renforcement de la stabilité des masses au transfert des charges. Aussi, il convient de rappeler que les micropieux peuvent servir autant les projets de nouvelles constructions que pour la consolidation des fondations déjà existantes.

Les différents types de micropieux

Sur le marché, quatre grands types de micropieux peuvent être distingués. On peut citer :

  • les pieux de type foré tubé ;
  • les pieux forés équipés d’armatures.
  • les pieux forés qui sont équipés non seulement d’un système d’injection mais aussi d’armatures. Pour ces types de pieux, l’injection se fait en tête et à une pression supérieure ou égale à 1 MPa et
  • les pieux forés équipés d’armatures et d’un système d’injection. Ici, l’injection se fait à chaque niveau des manchettes.

Le choix d’un des pieux est principalement fonction de type de style architectural à mettre en place. De même, il peut être fonction du type de sol, de la charge à supporter, etc. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut faire appel à un technicien pour une étude plus approfondie avant tout investissement.

Installation de micropieux : les outils nécessaires

Pour réaliser une fondation par micropieux, on a besoin d’un certain nombre de matériels spécifiques. Les plus usités sont entre autres :

  • le tricône ;
  • la tarière hélicoïdale ;
  • le marteau fond de trou et
  • le taillant.

De plus, il faut noter que d’autres équipements peuvent être mis à contribution pour l’installation proprement dite de micropieux. C’est le cas par exemple du carottier qui est utilisé pour le passage des fondations préexistantes.  Fort de tout cela, il faut prévoir un coût de construction ou d’installation avoisinant 800€ ou 1000€ par mètre linéaire.

Ces différents équipements souvent très onéreux pour les particuliers, il est préférable d’avoir recours à un spécialiste pour la réalisation de vos travaux. Si vous êtes dans la région PACA ou dans ces alentours, optez pour l’entreprise SARL FONDATECH.

Fort d’une expérience de plus d’une quinzaine d’années, elle se propose de prendre en main vos différents travaux. Ces domaines de prédilection sont notamment :

  • le confortement de fondations ;
  • la mise en place des micropieux ;
  • la réalisation du relevage par l’utilisation de verrine et
  • les reprises en sous-œuvre.

 Les étapes proprement dit de l’installation des micropieux

Plusieurs étapes caractérisent l’installation de micropieux. Nous avons respectivement la réalisation des forages, la pose des micropieux, le scellage et la pose des massifs de liaison.

La réalisation des forages

La première étape consiste à réaliser un trou profond mais de petit diamètre. On peut encore parler de forage des pieux. Cette étape se réalise au moyen d’une tarière hélicoïdale ; d’un marteau fond de trou ou encore d’un carottier.

La pose de l’armature

Ici, il faut prendre soin d’introduire jusqu’au fond du trou l’armature métallique.

Le scellage

Après la pause des pieux, il faut maintenant sceller l’armature. Cette étape peut durer plusieurs jours. Elle consiste à effectuer différentes injections jusqu’à ce que la structure soit scellée.

Les massifs de liaison

La pose des massifs de liaison a pour but d’assurer une bonne jonction entre les différentes fondations et la tête des micropieux. Ils servent également de support pour la dalle de construction.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut