Aménagement de combles : étape par étape

aménagement des combles

Réalisez vos rêves d’agrandir de votre maison ! À travers cet article, nous vous proposons de voir étape par étape la transformation des combles.

Lorsque nous souhaitons agrandir la surface habitable de notre logement, le grenier se révèle être une vraie pépite. De plus, l’aménagement d’une maison consiste à éclairer une pièce. Les étapes sont simples, mais tout dépend du diagnostic de la maison.

Se conformer aux démarches administratives

Pour commencer, des formalités sont à prévoir afin d’officialiser vos travaux. En effet, vous avez probablement entendu parler d’aménagement des combles sans autorisation. Cela vous expose à certains risques au niveau de l’assurance, mais aussi au niveau de l’administration et des finances. Vous ne pouvez pas vous soustraire à l’aménagement de combles sans démarches administratives. L’idéal serait de bien se préparer à l’avance.

À noter que les démarches administratives à suivre dépendent de chaque commune. Cependant, pour réaliser ce type de travaux, il est important :

  • D’effectuer une déclaration de travaux au préalable si la surface à créer oscille entre 5 et 40 m2. Celle-ci doit être envoyée en moyenne un mois en avance pour donner à la mairie, la possibilité de traiter le dossier et de délivrer un récépissé avec la date à laquelle les travaux pourront débuter ;
  • D’obtenir un permis de construire si la surface totale de la maison après l’aménagement des combles excède 150m². Le délai d’envoi de la demande est de 2 mois en avance.

Procéder aux vérifications de l’état du grenier

Pour ce faire, il vous faut vérifier l’état de la toiture, si des tuiles sont cassées, si un traitement hydrofuge doit être entrepris, ou si la réfection totale de la toiture s’impose pour une isolation par l’extérieur afin de gagner en espace. Vérifier également la hauteur sous plafond dont on dispose : elle doit être d’au moins 2m10 au centre de la pièce. S’assurer de la solidité de votre plancher : s’il est entièrement à refaire, cela va considérablement augmenter le prix de l’aménagement du grenier. En effet, l’état des combles joue un rôle important dans le budget : la qualité du plancher pouvant être dégradée ou déformée implique une rénovation avec des matériels légers et de faible épaisseur. Par exemple : une dalle sèche, qui ne nécessite ni eau, ni ciment, ni sable.

Créer une ouverture pour améliorer l’isolation thermique

Nous aménageons nos greniers pour avoir plus de lumières et aussi un espace supplémentaire. Pour cela, la création de fenêtre s’impose, trois options : la fenêtre de toit, la lucarne ou l’ouverture en pignon. Pour la fenêtre de toit, c’est une baie vitrée intégrée à la toiture. Pour la lucarne, elle se compose d’une fenêtre verticale et de joue maçonnée. Si son installation nécessite une pente de toit d’au moins 30°, elle se décline dans une large palette de formes et de styles, elle reflète la lumière de façon localisée et sa mise en œuvre est lourde. Quant à l’ouverture en pignon, elle préserve la toiture, mais sa création peut être problématique en raison des reports de charge.   Les atouts majeurs résident surtout dans l’amélioration de votre isolation et la performance énergétique de votre logement. Cependant, dans un premier temps, un soin tout particulier doit être appliqué quant aux matériaux utilisés, d’où la nécessité de consulter une entreprise spécialisée dans ce domaine. En effet, les typologies d’isolant sont nombreuses. Seule l’expérience nous aidera à choisir celle qui permettra d’obtenir le meilleur coefficient d’isolation sans pour autant prendre trop d’espace. Par la suite, tout est une question d’organisation. Une méthodologie particulière doit être employée.

Ces conseils vous serviront de base pour vos futurs projets, mais afin de s’assurer du bon déroulement des travaux, entourez-vous de professionnels tels que L’ENTREPRISE PIED ET PERRAUD et optez pour de bons matériaux.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut