mur en parpaing fissuré

Comment réparer un mur en parpaing fissuré ?

Les étapes de réparation et de traitement d’un mur sont importantes avant de procéder à la pose d’un revêtement, surtout lorsqu’on constate une fissuration. Les fissures se déterminent souvent par leur largeur et se présentent sous forme de faïençage ou de simple fil. Dans cet article, on va vous aider à réparer un mur en parpaing fissuré.

Connaître les causes des fissures dans un mur en parpaing

Un mur en parpaing trop ancien ou qui se déforme, engendre parfois de graves et d’importantes fissures. Ces dernières peuvent souvent être provoquées par plusieurs facteurs :

    • Le tassement différentiel du sol : la construction bouge et provoque par la suite des fissures sur le mur ;
    • Les fissures sur les fondations ;
    • Les mouvements du sol sur un terrain argileux ou instable ;
    • Les malfaçons dans les travaux de construction.

Les différents types de fissures dans un mur en parpaing

Il existe différentes sortes de fissures dans un mur en parpaing, mais les plus inquiétantes sont :

    • Les fissures sous forme d’escalier : celles-ci suivent le dessin des joints posés entre chaque bloc de parpaing. Cela peut parfois entraîner la désolidarisation de la structure, et donc la chute du mur ;
    • Les fissures qui traversent le mur en parpaing : elles sont visibles des deux côtés du mur ;
    • Les fissures infiltrantes : l’eau pénètre facilement dans les microfissures, les agrandit, tout en apportant de l’humidité dans les fondations de la maison. Cela fragilise davantage le mur en parpaing.

Mur en parpaing fissuré : l’essentiel à connaître avant de procéder à la réparation

Avant de procéder à la réparation d’un mur en parpaing fissuré, il est primordial de faire la différence entre une lézarde et une simple fissure. Cela vous permet de trouver la technique à adopter. En général, une fissure n’est pas considérée comme une menace à la stabilité et à l’intégrité de la maçonnerie, si elle est comprise entre 0,2 et 2 mm. Celle-ci apparaît souvent à la jonction de 2 matériaux, dont le bois et le parpaing par exemple et après la mise en compression de la maçonnerie.

En revanche, une fissure est considérée comme une lézarde si elle laisse pénétrer l’eau pluviale. Dans ce cas, elle doit être réparée le plus vite possible.

Réparer un mur en parpaing fissuré : les étapes à suivre

Il existe plusieurs techniques efficaces et des produits à appliquer, afin de réussir la réparation d’un mur en parpaing fissuré. Voici deux solutions à envisager :

Solution 1 : reboucher les fissures avec de la résine

Il s’agit d’un mortier silicone en cartouche, qui permet de réparer une fissure sur un mur en parpaing. La résine peut être appliquée via un pistolet utilisé pour les cartouches de mastic ou de silicone.

L’opération consiste à ouvrir la lézarde et à utiliser un grattoir à fissure pour faire une saillie sur la fissure. Cette dernière doit ensuite, être remplie de résine.

Solution 2 : faire appel à un expert bâtiment

L’opération de rebouchage des fissures sur un mur en parpaing, n’est qu’une solution provisoire. Il faut trouver une technique beaucoup plus efficace, afin de mettre fin au problème de fissuration, et ce, de manière définitive. Pour y parvenir, il faut impérativement identifier son origine, et seule une personne qualifiée peut réussir à la trouver.

Cela revient à dire qu’il faut contacter, le plus vite possible, un professionnel possédant de fortes expertises afin de réparer les fissures de façon durable. Cet expert pourra facilement trouver la source du problème de fissuration et pourra par la suite, trouver les meilleures solutions de réparation.

Laisser un commentaire

Retour en haut