pose parquet

Pose collée vs pose clouée : quelle technique adoptée

Pour l’installation de votre parquet, vous hésitez entre la pose collée ou la pose clouée. En effet, ces différentes poses présentent leur propre caractéristique et leur avantage. Il faut tenir compte de certaines situations, des matériaux utilisés ou de la pièce où poser le parquet pour le choix de la pose. Découvrez dans cet article les caractéristiques de chaque pose pour mieux faire votre choix.

La pose clouée

Il s’agit d’une méthode traditionnelle qui est pratiquée depuis longtemps et qui est la plus utilisée dans le cas d’une rénovation de parquet. De plus, elle est la plus adaptée dans le cas d’une installation du parquet massif. Mais il est également possible de l’appliquer dans le cas du parquet contrecollé haut de gamme de forte épaisseur. La pose clouée s’applique généralement au parquet d’une épaisseur de 20 mm au minimum. Comme il s’agit d’une pose assez technique et qui demande un certain savoir-faire, il est recommandé de laisser ce travail à un professionnel spécialisé dans la pose du parquet.

Avantages

Comme la pose clouée s’applique au parquet d’une forte épaisseur, son principal avantage réside dans le fait qu’il peut offrir une grande stabilité à votre structure pour de nombreuses années. L’épaisseur du parquet pour la pose clouée doit excéder 19 mm et sa largeur peut varier de 70 à 90 mm. Mais il existe des parquets de 200 mm de large pour 20 mm d’épaisseur, mais aussi des parquets de 300 mm de large pour 23 mm d’épaisseur. Ainsi, si votre parquet présente des défauts, vous n’aurez pas besoin de les remplacer, il vous suffit de les restaurer par un ponçage ou une vitrification.

Grâce à la pose clouée, vous pouvez également installer des panneaux isolants et même faire passer des câbles, car le bois du parquet est séparé du support. Et cette technique n’a pas besoin de coulage de support ciment, ce qui vous permet de réaliser des économies. En plus de présenter une grande stabilité et durabilité, elle vous offre de bonnes performances en termes d’isolation phonique et thermique.

En plus de tout cela, la technique de la pose clouée vous permet de rattraper une hauteur de remise à niveau importante.

Les inconvénients

Comme pour toute autre méthode, la pose clouée peut présenter certains inconvénients. Le principal est sa mise en œuvre qui est assez longue et rigoureuse. De ce fait, elle est plus coûteuse. De plus, de son épaisseur et sa largeur, le prix du bois peut engendrer davantage de dépenses sur votre budget. Et il faut savoir que la pose clouée n’est pas possible à tous les planchers, notamment au plancher chauffant.

La pose clouée consiste à clouer le parquet sur des lambourdes, qui seront, par la suite, fixées au sol. Pour la réaliser, il vous faudra donc préalablement réaliser la structure avant la pose du parquet.

Toutefois, la pose clouée peut rendre votre parquet plus bruyant avec des grincements. Pour éviter cela, vous pouvez faire appel à un parqueteur professionnel.

La pose collée

Actuellement, il s’agit de la méthode la plus répandue qui convient autant aux parquets massifs qu’aux parquets contrecollés. L’épaisseur du parquet pour la pose collée est souvent comprise entre 10 à 20 mm.

Les avantages

La pose collée vous offre un grand avantage en termes de confort acoustique. En effet, elle permet d’atténuer toutes sortes de bruits, notamment les bruits de pas, car avec la pose collée, ils ne sonnent pas creux. Elle peut également assurer une grande stabilité de votre parquet dans le temps.

La pose collée convient aussi pour l’installation du parquet chauffant, mais aussi pour les pièces humides.

Les inconvénients

Par rapport à la pose clouée, la pose collée est plus difficile à remplacer sans causer des dégâts au support d’origine. La réalisation des travaux ne peut pas être entreprise par n’importe quel bricoleur, mais doit être faite par un professionnel, particulièrement dans le cas d’une grande surface à couvrir.

Il faut savoir que l’utilisation de cette technique de pose n’est adaptée que pour l’aménagement intérieur sous peine de noyer le bois.

Laisser un commentaire

Retour en haut