Travaux de terrassement en 8 étapes

travaux_terrassement

Dans la plupart des chantiers, la réalisation de travaux de terrassement est indispensable. Il s’agit d’une opération assez complexe qui requiert l’intervention d’un professionnel. Cependant, même si vous faites appel à un spécialiste, découvrez ci-après les travaux de terrassement en 8 étapes.

Étape 1 : L’étude de sol

Au cours des travaux de terrassement, la première chose à faire est de réaliser une étude de sol : géologique et géotechnique. Cela permet de déterminer les différentes opérations à réaliser lors d’un terrassement. Dans certains cas, vous pouvez être amené à utiliser une machine de forage afin de faire un prélèvement de la terre.

Grâce à une étude de sol, vous pouvez aussi élaborer une cartographie afin d’identifier les différentes zones du terrain et d’analyser le degré sismique du sol en cas de zone à risque. C’est aussi un bon moyen d’évaluer les besoins nécessaires en fondations.

Pour mener à bien cette phase du terrassement, prenez contact avec un professionnel tel que TISSERONT TP. Il exerce dans le domaine depuis 1987. Vous pouvez aussi lui confier d’autres travaux comme la démolition, l’assainissement et les travaux publics. Par ailleurs, l’entreprise propose le service de transport routier.

Étape 2 : La préparation du terrain

La préparation du terrain consiste à borner ou à installer des piquets sur celui-ci. Cela permet de délimiter la partie à terrasser. C’est une opération à réaliser en présence d’un géomètre. Celui-ci peut également vous aider à déterminer les différents niveaux du terrain et les zones dédiées aux canalisations.

Le coût de la préparation du terrain varie en fonction de plusieurs facteurs : types de travaux à réaliser, superficie de la zone à travailler et tarif de déplacement appliqué par le professionnel.

Étape 3 : L’extraction

L’extraction est l’étape du terrassement durant laquelle vous procédez à l’enlèvement d’une partie de terre en utilisant une décapeuse, une pelle mécanique ou un bulldozer. La quantité de terre à extraire doit être déterminée à l’avance.

L’extraction est une opération que vous pouvez réaliser vous-même ou confier à un professionnel tel qu’une entreprise de travaux publics ou une société de terrassement. C’est une solution qui permet de faire un gain de temps considérable.

Étape 4 : La mise en place des systèmes d’évacuation des eaux

La mise en place des systèmes d’évacuation fait partie des différentes étapes des travaux de terrassement. Cela permet d’éviter les dégâts suite à la stagnation de l’eau et de réduire les risques d’infiltration. Ici, il est obligatoire de prévoir une inclinaison de 5 % à délimiter avec un canal bétonné.

Les regards, les caniveaux et les drains sont les éléments constitutifs d’un système d’évacuation. Par la suite, vous devez déposer au-dessus de ces dispositifs des gravillons et des pierres. Pour déterminer la profondeur idéale pour installer les canalisations, tenez compte de la réglementation de votre commune et du PLU ou plan local d’urbanisme.

Étape 5 : Le décaissement

Le décaissement consiste à enlever de la terre végétale afin d’accéder aux strates solides. C’est une variété de terre destinée à réaliser des travaux d’aménagement annexe ou de futures plantations. Le décaissement est une opération qui nécessite un certain savoir-faire et l’utilisation d’engins comme le bulldozer et la tractopelle. Pour le tassement de sol, il vaut mieux vous servir d’une dameuse.

Étape 6 : Les fouilles et les tranchées

Les tranchées font référence à l’emplacement des fondations qu’elles soient superficielles, semi-profondes ou profondes. Elles peuvent se présenter sous différentes formes, parmi lesquelles les fonds de fouille qui servent à accueillir le béton de propreté et la semelle en béton. Il y a également les fouilles en pleine masse qui sont destinées à aider à répartir le poids des murs.

Étape 7 : La viabilisation

La viabilisation est le fait d’installer les réseaux de câbles téléphoniques, l’électricité, l’eau et le gaz au terrain. Elle touche également le raccordement au tout-à l’égout. Une couleur précise est attribuée à chaque réseau.

C’est une étape qui comprend aussi l’installation de la fosse septique. Pour déterminer sa contenance et ses dimensions, tenez compte du nombre d’occupants.

Étape 8 : Le remblai

Le remblai permet de garantir la solidité des fondations et de stabiliser le sol. Il fait référence à un mélange de terre et de gravats à ajouter à votre sol. Pensez à vous renseigner au préalable pour connaître les règlements en vigueur.

Voilà en quelques lignes les travaux de terrassement en 8 étapes. Vous êtes libre de faire appel à un professionnel ou de réaliser les travaux vous-même.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut