Quel matériau pour une fenêtre à trois vantaux ?

Quel matériau pour une fenêtre à trois vantaux ?

Le monde de la menuiserie regorge de nouveautés et de produits plus créatifs. Qu’il s’agisse de fenêtres, de porte-fenêtres ou encore de fenêtres à trois vantaux, le choix du matériau est vital. Vous avez un large panel de choix entre l’aluminium, le bois, ou encore le PVC. La décision dépend de votre budget, du résultat attendu et surtout de vos besoins en termes de durée. Quel matériau pour une fenêtre à trois vantaux ? Découvrez la réponse dans cet article.

La fenêtre à trois vantaux battants en bois

Ce type de fenêtre fait partie des plus récents sur le marché de la menuiserie. La fenêtre à trois vantaux en bois est la plus en vogue du marché et c’est une alternative intéressante à la baie vitrée classique. L’avantage de choisir le bois réside dans sa noblesse, son naturel et le fait qu’il « respire ». Il grandit et vieillit avec la fenêtre, ce qui en fait un allié parfait au fil des temps. Côté esthétique, la réputation du bois n’est plus à débattre. De nombreux particuliers le choisissent, car il offre de la chaleur à la pièce dans laquelle il est installé. Malheureusement, la fenêtre à trois vantaux battants en bois est fortement sensible aux variations de la température ainsi qu’aux attaques des éléments extérieurs. Si vous ne le traitez pas, il est fort possible qu’au fil des années, de la moisissure se forme. La seule alternative serait donc de confier, à un artisan menuisier, la tâche de le traiter afin qu’il devienne plus résistant.

La fenêtre à trois vantaux en aluminium

L’aluminium est un matériau moderne qui apporte de la contemporanéité à un produit. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les particuliers se l’arrachent. Les fenêtres à trois vantaux en aluminium sont connues pour détenir une bonne capacité d’isolation thermique, ce qui en fait un excellent produit pour la chambre des enfants ou des parents. Elles sont disponibles sous différents modèles :

Oscillo battant ;

A bascule ;

Classique.

Seul inconvénient à ce système : l’aluminium ne supporte pas l’air chargé de sel et/ou de silice. Les fenêtres à trois vantaux en aluminium ne sont donc pas conseillées, si vous vivez en bord de mer. Malgré le fait qu’il est possible de les traiter, aucune solution durable ne pourra assurer la résistance de l’alu aux éléments de la nature qui sont ses pires ennemis. 

La fenêtre à trois vantaux en PVC

C’est certainement le matériau le plus utilisé dans la création d’une fenêtre à trois vantaux. Les décorateurs d’intérieur adorent le PVC, car il est esthétique et offre une bonne isolation thermique et phonique. Le PVC est imputrescible et son atout majeur repose sur sa résistance aux tentatives de vol et de cambriolage. Si vous êtes domicilié dans un quartier « rouge », vous pouvez ajouter des vitrages de sécurité à cette fenêtre, afin d’augmenter le niveau de sécurité de votre logement. 

En outre, le PVC se décline en de nombreux coloris, offrant aux particuliers la possibilité de choisir la couleur qui est en adéquation avec leur aménagement intérieur. Les nude, blanc cassé et beige sont les plus en vogue en ce moment.

Enfin, la fenêtre à trois vantaux en PVC s’entretient très facilement. Vous n’aurez besoin que de la nettoyer une fois par semaine pour qu’elle retrouve son éclat. De plus, aucun traitement spécifique n’est demandé pour en garantir la longévité. En revanche, il est fortement conseillé de faire vérifier vos fenêtres à trois vantaux en PVC par un expert, une fois par an. Le but est de déterminer si le produit est toujours efficace contre les courants d’air.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut