En quoi consiste le déplombage ?

En quoi consiste le déplombage ?

Le plomb fait partie des éléments rencontrés dans la composition de certaines peintures. Il est très présent dans les bâtiments anciens, et est apprécié pour sa facilité d’extraction. Cependant, la présence du plomb est néfaste pour la santé humaine, raison pour laquelle des travaux de déplombage doivent être mis en place. En quoi consiste-t-ils exactement ? La réponse dans cet article.

Le but du déplombage

Le plomb est un élément particulièrement toxique pour la santé. Il est potentiellement cancérigène, et est la source de nombreuses infections pulmonaires chez les enfants. Le déplombage consiste à éliminer toute trace de plomb identifié dans un bâtiment, ou sur des matériaux qui en contiennent. Plusieurs techniques de déplombage existent, mais leur mise en œuvre doit être effectuée par un professionnel. Pour ce faire, les règles suivantes sont à suivre :

  • Le professionnel doit délimiter les endroits contaminés par le plomb avec une matière géotextile ;
  • Les occupants du bâtiment concerné doivent être évacués pour une période donnée ;
  • L’ouvrier doit procéder au déplombage en évacuant les déchets.

Ces étapes sont effectuées dans le respect des normes de sécurité. D’ailleurs, le professionnel doit s’équiper de :

  • Gants conçus spécialement pour l’opération ;
  • Masques à filtre ;
  • Une combinaison.

Les différentes techniques de déplombage

Il existe une multitude de techniques de déplombage :

L’hydrodémolition

Elle consiste en une projection d’eau à haute pression, pour retirer le plomb. Cette technique est très pratique sur des surfaces bétonnées, car l’hydrodémolition ne projette que très peu de poussière dans l’air. C’est pourquoi cette méthode est très appréciée par les professionnels.

Le décapage thermique

Cette technique repose sur l’utilisation de l’air chaud, dont la température est au-dessous de 450°. Le décapage thermique du plomb consiste à chauffer la peinture pour faciliter de déroulement du processus, puis à arracher les impuretés. C’est une opération délicate, que seuls les professionnels agréés, comme la société L R D, peuvent réaliser.

NB : le décapage thermique n’est recommandé que pour un support qui ne s’effrite pas.

La percussion

La percussion est particulièrement intéressante, si une destruction partielle des lieux est à envisager. Cette technique de déplombage nécessite l’utilisation d’un marteau piqueur ou d’un brise roche. Bien qu’elle soit efficace, la percussion est très peu conseillée, car c’est une technique bruyante. De plus, elle projette une grande quantité de poussières dans l’air, ce qui est néfaste pour l’environnement.

Le sablage

Le sablage est une technique de déplombage très en vogue chez les particuliers. Il vise à supprimer rapidement les éléments contaminés par le plomb, en projetant du sable sur la zone concernée. La technique du sablage est conçue spécifiquement pour les surfaces métalliques et n’est effectuée qu’en présence d’un expert du déplombage. Par ailleurs, il est fortement conseillé de protéger la zone ou la pièce à traiter avant d’entamer les travaux, car le sablage est particulièrement salissant.

La scarification

La scarification est l’une des méthodes de déplombage les plus efficaces et les plus appréciées des professionnels. L’opération consiste à faire passer des pointes métalliques, installées sur un rouleau, sur des surfaces uniquement horizontales pour retirer une grande couche de plombs. La scarification est rapide, et ne nécessite que peu de matériel.

Le grattage

La technique de grattage se fait en 2 étapes :

  • Le confinement de la zone de traitement ;
  • Le traitement des déchets issus du plomb récupéré durant les travaux.

Le but du grattage est d’extraire le plomb efficacement, en toute sécurité. Malheureusement, malgré son efficacité, cette méthode de déplombage produit une importante quantité de poussières toxiques.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut