Quel type de fondation pour les murs d’un garage ?

Quel type de fondation pour les murs d'un garage ?

Si vous disposez d’un espace libre dans votre propriété, construire un garage est une excellente option. Comme c’est la pièce la plus chargée de la maison, il faut que sa structure soit solide. Dans cet article, nous allons aborder les différents types de fondations pour les murs d’un garage.

Qu’est-ce qu’une fondation de mur de garage ?

Lorsqu’un constructeur de garage effectue les travaux, il installe la fondation des murs sous terre entre deux niveaux dans le but d’assurer la stabilité de la structure. À noter que la hauteur idéale d’un mur de garage est déterminée par la hauteur du niveau le plus bas au-dessus du sol où le contenu du bâtiment sera conservé.

Les types de fondations pour les murs d’un garage

Selon la nature du sol et la configuration du garage, il existe différents types de fondations pour les murs :

  • La fondation en semelle continue : pour un bon support des murs porteurs du garage. La technique consiste à verser une couche de béton de propreté, puis une semelle en béton armé dans la fondation. Elle est durable et peut résister aux aléas climatiques, comme les fortes pluies et les vents violents. Elle peut être utilisée pour un garage à l’intérieur ou à l’extérieur. La fondation extérieure en semelle continue ou en semelle filante peut durer plus d’un siècle, mais vous devez quand même installer un système de drainage pour entretenir la structure.
  • La fondation en radier : pour une base solide des murs du garage. Cette méthode consiste à couler une bonne quantité de béton armé pour obtenir une fondation épaisse (entre 20 et 30 cm d’épaisseur) et de répartir les charges sur la surface totale du garage.
  • La fondation sur plot : il s’agit de poser des plots de béton sur les poteaux de support de la structure entière du garage. C’est une excellente alternative pour construire un garage dans une maison à ossature en bois.
  • La fondation profonde : adapté pour les terrains compressibles avec une quantité élevée de vase, de sable, de tourbe, etc. Ce type de fondation nécessite une base profonde qui dépasse les 3 mètres. Sa réalisation requiert l’intervention d’un professionnel qui effectuera en même temps le diagnostic du sol. Cependant, sachez que cette fondation est coûteuse
  • La fondation pour un mur en parpaing : réalisable soi-même avec le bon matériel, ce type de fondation convient pour un mur en parpaing de 2 mètres de hauteur. La profondeur de la fondation est d’environ 20 à 30 cm. Il faut donc couler du béton de propreté de 5 cm dans la fouille, puis installer du ferraillage d’environ 3 cm pour finir avec une deuxième couche de béton.

Combien coûte la construction d’une fondation pour les murs d’un garage ?

Le prix à payer pour construire une fondation de murs de garage dépend de la longueur du mur et de l’état du sol. En général, il faut entre 40 et 75 €/m² est reparti comme suit :

– Le creusement d’une fouille : environ 10 €

– Le ferraillage : entre 15 et 20 €

– Le coulage de béton : entre 20 et 50 €

– Le coulage de béton de propreté : entre 10 et 15 €/m

Pour la réalisation de vos projets en maçonnerie, faites appel à LTP Montbéliard. L’entreprise possède les compétences nécessaires pour l’accomplissement des travaux de gros œuvre. Pour vos projets d’aménagement extérieur, comme la réalisation d’une piscine, elle peut également intervenir, tout en respectant les normes de qualité et d’hygiène.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Retour en haut